AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bahamut

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Bahamut   Ven 3 Nov 2006 - 0:25

BAHAMUT

Né en Spartes, je suis le fils d’une lignée de marin, je connus une enfance simple et agréable aimé par mes parents dans un petit village côtier. Mon père m’appris très rapidement à participer aux parties de pêches afin d’assurer la survie du village ; avant chaque départ des offrandes étaient faites au dieu Poséidon afin de s’assurer de ses bonnes grâces lors de notre périple.
Mais l’année de mes 8 ans nous subîmes une violente famine qui ne nous permis pas d’effectuer les sacrifices nécessaire pour satisfaire les dieux. Coïncidence ou pas nous essuyâmes une terrible tempête ; le bateau fis naufrage. A mon éveil, je me rendis compte que j’étais le seul survivant ; j’enterrai alors tous mes compagnons ainsi que mon père qui m’avait accompagné.
A peine cette triste besogne accomplie qu’un esprit démoniaque se manifesta sous la forme d’un homme vêtu d’un simple pagne et d’un masque rouge et blanc horrible dont seule la vue suffisait à vous glacer le sang. Cet homme à la voie caverneuse et puissante m’appris alors qu’il m’avait choisi pour faire de moi le successeur de son art ; c’est pourquoi il avait déclenché cette tempête et remis à la mer les membres d’équipage qui avaient survécu afin que ces derniers se noient. Devant tant de méchanceté et de haine, une pulsion meurtrière s’installa en moi ; ce jour là je me fis le serment de venger mes compagnons.
Et c’est ainsi que prisonnier de cet esprit, j’appris sans relâche les bases du combat, pendant des jours et des nuits entières; laissant la part de haine grandir en moi, faisant abstraction de tous sentiments. Mon corps se développa afin de ne plus ressentir la douleur physique, ma volonté s’accrut de plus en plus mon corps était entièrement vidé de bons sentiments, les seules choses qui m’habitaient étaient alors la puissance, la haine, la colère, la tristesse et la solitude…
De nombreuses années s’étaient écoulées depuis mon arrivée sur l’île et un jour lors d’un entraînement particulièrement violent, nous arrivâmes sur une région de l’île que je n’avais pas vu depuis longtemps : l’endroit ou j’avais improvisé un cimetière en mémoire de mes compagnons disparus. C’est alors que, mon maître détruisit l’ensemble des tombes que j’avais installées là d’un enchaînement de coups de pieds puissants tout en explosant d’un rire caverneux à vous glacer le sang. Mon sang ne fis qu’un tour lorsque la dernière tombe fut détruite : celle de mon père ; un sentiment de colère et de rage m’envahis je me précipitai sur mon mentor afin de laver cet affront ; l’entraînement était terminé, un combat à mort s’engagea. La rage qui sommeillait en moi décupla alors ma puissance et mon maître surpris par tant de vigueur tomba sous mes coups.
Je me retrouvais donc seul sur cette île déserte ; j’offris alors la dépouille de mon adversaire au seul dieu susceptible de me ramener à la civilisation : Poséidon. C’est ainsi qu’avec un radeau de fortune et grâce à l’enseignement de mon père en matière de navigation que je pus rejoindre mon village d’origine. J’appris que ma mère était morte de faim l’année du naufrage ainsi que nombreuses autres personnes du village ; les oracles en avaient déterminé la cause : Poséidon n’ayant reçu aucun sacrifice le village avait cessé d’être protégé des dieux. Devant toute cette injustice, je décidai de me rendre au temple de Poséidon afin d’avoir des explications de la part des oracles. On me parla alors de colère divine et que cette dernière risquait de s’abattre de nouveau sur le village dans la mesure où aucuns sacrifices n’avaient été opérés cette année. Par sursaut d’âme et de bonté mais aussi parce que les vieux démons qui étaient en moi depuis mon séjour sur l’île commençaient à se faire de plus en plus importants, je décidai d’offrir ma vie en sacrifice afin d’épargner le village pour quelques années. Je me coupais donc les veines et mon sang se répandit sur l’autel de Poséidon. C’est alors que je perdis connaissance…Une intense chaleur et une violente douleur me tirèrent de mon sommeil, mes poignets étaient bandés, mon sang avait cessé de couler ; les oracles du temple m’avaient soigné, Poséidon ayant jugé mon sacrifice comme un acte de bonté et de charité, il avait décidé d’épargner ma vie et mon village afin que je rejoigne son armée. C’est ainsi que mon aventure reprit et que mon entraînement continua dans le sanctuaire sous-marin. Là-bas j’y acquis de nombreuses techniques ; mais mon histoire est marquée à jamais par mon séjour sur l’île ; c’est ainsi qu’à la fois généreux et tourmenté, je suis réputé pour déchaîner parfois toute ma colère sur les malheureuses victimes qui ont offensé le dieu Poséidon.
Telle est mon histoire et que « BAHAMUT » mon cri de guerre résonne dans la tête de mes ennemis vaincus.
Revenir en haut Aller en bas
 
Bahamut
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dark Angel Olivia de Shingeki no Bahamut
» [JEU] RAGE OF BAHAMUT : Cartes à jouer et à collectionner [Gratuit]
» Les myth, la partie émèrgente de l'iceberg.
» Rage of Bahamut [série]
» Shingeki no Bahamut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GodWarriors - Le Sanctuaire Sous-Marin :: Forum RP :: [RP] Background du Clan et des Marinas-
Sauter vers: