AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Belle Miléna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Belle Miléna
Amiral de la Formation
Amiral de la Formation


Nombre de messages : 529
Age : 38
Date d'inscription : 12/09/2010

Feuille du marina
Ecaille: Armure de cuir
Equipe: Aucune
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Belle Miléna    Mer 15 Sep 2010 - 21:16

Les premières images de ma vie qui me viennent à l'esprit sont les soirées en famille autour du feu de camp, quant après une représentation réussie ma grand mère nous racontait les histoires de notre famille. Je n'étais pas bien grande à l'époque et je me pelotonnais entre les roue d'un charriot, mais cheveux noir légèrement ondulés cachaient mes yeux couleurs émeraudes.
Mes ancêtres se sont tous illustrés dans les arts du cirque, du jonglage au dressage des fauves les plus dangereux. A 8 ans seulement, je voltigeais déja de trapèze en trapèze au dessus d'un public de guerriers que nos pirouettes amusait.

Mes journées se résumaient à des séries d'exercices divers, il n'y avait que certains soirs, quant il me restais assez de forces pour garder mes yeux ouverts, que je pouvais me détendre au travers des histoires de ma grand mère.

C'est à cette époque que j'ai rencontré mon cousin simbadion, il appartenait à une branche assez éloignée de notre famille et nous avait rejoint pour échapper à la justice de la ville Troie ou ses parents avaient un commerce qu'ont disait prometteur. Une histoire de bagarre qui avait mal tourné si je me souviens bien, de toute façon, comment peut ont avoir confiance en la justice de Troie.

Cette première rencontre restera à jamais gravée dans ma mémoire, outre son physique athlétique et ses muscles saillants qui auraient certainement intimidés le plus véloce des hoplite, son regard décidé et son assurance m'ont je crois vraiment impressionnée.
Etant plus agé que moi et ayant suivit l'instruction troyenne, mes parents lui ont confié mon instruction. Après une journée bien remplie par les exercices du cirque, je rejoignais mon cousin pour des leçons de grec, de mathématique, de philosophie et autre.
Ces moments qui m'avaient effrayés au départ son vite devenus ma joie de vivre, il m'enseignait tant de choses intéressantes que les soirées passaient à une vitesse folles.

Pourtant un soir, alors que je rejoignait mon mentor sur la plage, son enseignement changea. Il délaissa les mathématiques et le grec au profit des sciences maritimes et sa philosophie était presque exclusivement dédiée à Poséidon. Malgré mon respect pour lui, je voulait savoir d'ou venait se changement radical de mon cursus et suivant ce qu'il m'avait appris, à savoir ne jamais hésiter à exprimer ses idées, je lui posa la question sans détours.
Son attitude ne me surpris que très peu, il m'expliqua qu'il avait enfin trouvé la voie qui lui était tracée et qu'il ne tarderait pas à rejoindre les troupes de l'armée des mers.
Aussi le lendemain matin j'acceptais sont départ avec moins de tristesse que je l'aurais cru. D'autant plus que les sept années qui suivirent je pouvait garder un contact "cosmique" avec lui, je ne pouvais plus converser avec mon cousin mais plutôt deviner sa présence, ressentir sa puissance se décupler dans le feu de l'action. Cela me réconfortait durant mes entrainements et je devint grâce à cette connection une experte dans mon art, je ne me sentit plus jamais seul et mon talent s'éveillat au grand jour.

Pourtant une nuit, ma connection avec mon mentor se brisa, le vide, le néant, l'angoisse, la peur d'être de nouveaux seul et de perdre mon mentor et ami m'arracha à mon sommeil pourtant bien mérité.
Simbadion n'était plus, je ne le ressentait plus. C'était impossible, il était si fort et si instruit.

Quant le jour se leva, la troupe de cirque de mon père avait perdu un membre, un membre qui était en chemin pour le cap sounion et qui était décidé à interroger tous les marinas. La peur au ventre et sans avoir la moindre idée d'arriver à mes fins, du haut de mon mètre soixante et forte de mes cinquante kilos je me rendis à sounion et seul face à la mer j'ai prié pour retrouver Simbadion.


A ma plus grande surprise, une vague gigantesque c'est levée et m'a emmenée vers les profondeur de l'océan. Une fois réveillée dans ce que je supposait être le sanctuaire sous marin mon idée était fixe et ma détermination sans limite :

je retrouverai Simbadion ...


Dernière édition par Belle Miléna le Jeu 16 Sep 2010 - 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Héléades
Renégat
Renégat
avatar

Nombre de messages : 3235
Age : 25
Date d'inscription : 30/12/2008

Feuille du marina
Ecaille: de perle de Nérée
Equipe: Seawarriors Seawarriors
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Belle Miléna    Jeu 16 Sep 2010 - 6:45

Bon, tu le sais, bonne BG, mais je te demanderais un détail fondamentale pour attaquer le futur RP : une description de toi ( couleur/longueur des cheveux, couleurs des yeux .. ) Wink


Dès que tu as fais la modif, j'ouvre le rôle play section RP Smile
Revenir en haut Aller en bas
Belle Miléna
Amiral de la Formation
Amiral de la Formation


Nombre de messages : 529
Age : 38
Date d'inscription : 12/09/2010

Feuille du marina
Ecaille: Armure de cuir
Equipe: Aucune
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Belle Miléna    Jeu 16 Sep 2010 - 15:04

voila j'ai ajouté quelques détails sur le physique de Belle Miléna

_________________
Belle Miléna de la torpille / Cérès
Revenir en haut Aller en bas
Héléades
Renégat
Renégat
avatar

Nombre de messages : 3235
Age : 25
Date d'inscription : 30/12/2008

Feuille du marina
Ecaille: de perle de Nérée
Equipe: Seawarriors Seawarriors
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Belle Miléna    Jeu 16 Sep 2010 - 15:06

Parfait ! Smile
j'ouvre le RP avant le début de soirée Wink
Revenir en haut Aller en bas
Simbadion
Officier marinas
Officier marinas


Nombre de messages : 665
Age : 38
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Belle Miléna    Jeu 21 Sep 2017 - 20:01

Les premiers mois fût long, les entraînements s'enchaînaient, tous plus dur les uns que les autres. Mes aptitudes d'acrobate m'ont plus d'une fois sauvées la vie face à des brutes me dépassant de deux têtes.
L'idée fixe de retrouver Simbadion me permis de passer toutes les épreuves de l'entraînement et d'obtenir le droit de servir l'empereur des mers. Les trois premières années furent remplie de quêtes diverses, la garde du sanctuaire sous-marin face au guerriers d'autres dieux, la défense des villages sous la protection de Poséidon, ...
Toutes ses épreuves, je les ai passées avec succès. Je les ai réussies dans l'espoir de croiser mon mentor, mon ami mais aucun signe, pas la moindre piste ..... pourtant, je continuerai ...... je retrouverai Simbadion.

Les chroniques de Belle Miléna. Chapitre II, la vie au cap Sounion

_________________
Il vaut mieux etre un bernard l'ermite qu'un Bernard Ménèse.



Dernière édition par Simbadion le Jeu 21 Sep 2017 - 20:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Simbadion
Officier marinas
Officier marinas


Nombre de messages : 665
Age : 38
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Belle Miléna    Jeu 21 Sep 2017 - 20:45

Une douce lumière commençait à se refléter sur les coraux de ma cellule, le sanctuaire sous marin ne tardera pas à se réveiller et tout ses bruits. Les cliquetis des armes, le beuglement des instructeurs préparant les nouvelles recrues, les serviteurs faisant leurs offices, ... bref dans quelques instants, le calme si salvateur de sa cellule sera rompu et une nouvelle journée commencera avec son lot de batailles.

Avant que ne commence tout cette agitation, je décidais de me lever et d'enfiler mon écaille de gardien. Je l'avais gagnée l'année dernière et me souvenais qu'à l'époque, je pensais pouvoir m'affranchir de la caserne et reprendre ma quête. J'ai vite déchanté ...

Mes tâches avaient changés, je dirigeait maintenant une dizaine de recrues ... enfin diriger est un bien grand mot, la plupart du temps mon travail consistait à donner à chacun ses tâches et corvées de la journée, puis m'assurer que tout était fait et le soir à empêcher les bagarres à l'agora. C'était mon quotidien à l'époque.

Une fois prête, je quittais mes quartiers et me dirigeait vers le bureau de l'amiral de la formation pour lui remettre mes rapports quand un messager me héla.

- Marinas Belle Miléna, Marinas Belle Miléna ...
- qu'y a il ?
- l'oracle Héléades vous mande sur le champ.

L'oracle Héléades ... depuis mon arrivée, il m'avait pris sous son aile. Nos rangs respectifs ne pouvaient nous permettre d'être amis mais une bienveillance respective nous animait.

- très bien, je te suis. Dès que tu m'auras conduit auprès de l'oracle, tu iras voir l'amiral de la formation pour lui faire part de ce contre temps.
- bien madame

...

Le temple de l'oracle est immense, ornée d'orichalque et vide de toute âme, mis à part l'oracle. Le genou à terre après avoir avoir traversé l'édifice, j'attendais les instructions d'un des représentant du dieux des mers.

- Belle Miléna, tu parts immédiatement pour Kamsar en Guinée. Là, tu feras face à ton destin.
- Je le ferai, y a il une raison précise à ce voyage ?
- Poséidon, lui même, exige ta présence dans cette ville, vas et fais honneur à ton clan ...

Les yeux de l'oracle brillaient d'une espièglerie qu'il ne montrait qu'en de rares occasions.

- très bien, je pars de ce pas.

L'oracle s'en fût dans ses quartiers et moi pour l'Afrique ...


Les chroniques de Belle Miléna. Chapitre II, la vie au cap Sounion

_________________
Il vaut mieux etre un bernard l'ermite qu'un Bernard Ménèse.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Belle Miléna    

Revenir en haut Aller en bas
 
Belle Miléna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une belle photo ? une bonne photo ? LA photo ?...
» Albert Cohen : Belle du Seigneur, Le livre de ma mère, etc.
» La plus belle scène de Manga ( tous mangas confondus )
» La belle andalouse
» post fumage, netoyer sa belle?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GodWarriors - Le Sanctuaire Sous-Marin :: Forum RP :: [RP] Background du Clan et des Marinas-
Sauter vers: