AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 BG de Nautilus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nautilus
Officier marinas
Officier marinas
avatar

Nombre de messages : 684
Age : 24
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille du marina
Ecaille: Gardien des Océans
Equipe: Légion Myisis Légion Myisis
XP:
3694/8000  (3694/8000)

MessageSujet: BG de Nautilus   Mar 12 Juin 2007 - 13:10

I.La découverte des marinas et de Poséidon

Dans ce monde d’horreur et d’injustice. Dans ce monde de meurtre et d’assassinat. Dans ce monde de guerre et de conflits. Dans ce monde je naquis. Voici l’histoire d’une rencontre qui a bouleversé ma vie et qui m’a fait devenir un autre homme qui sommeillait malgré moi dans mon corps. Certains pourrait appeler ceci un hasard. Moi je l’appelle le destin.


Il y a à peu près 22 ans, un nourrisson vint au monde à Mycènes. Ce nourrisson, c’était moi. J’étais alors heureux avec ma famille. Mon père, ma mère, mon frère, tous étaient encore là près de moi pour mon plus grand bonheur. Enfin autant que je m’en souvienne… J’avais beaucoup d’affection pour eux surtout pour mon petit frère. Je me sentais obligé de le protéger en toutes circonstances. Mais la seule fois où j’aurais du le protéger, j’ai failli et le destin me l’a prit. C’est peut être ceci qui a conduit à cela… A l’âge de 12 ans, tout ce petit monde que j’aimais a disparu. Je ne sais même pas pourquoi et je ne le saurai peut être jamais. Malgré tout je garde espoir… Pour mon frère.


Ce fut un spectre qui en fut à l’origine. Ce fut atroce et ça le sera pour lui aussi. Je le tuerai ! Je le jure sur toute mon existence !! Je le tuerai… Peut être y prendrais-je plaisir ou peut être pas. Ca seul l’avenir me le révèlera. Cette image d’horreur vient encore hanter mes nuits parfois. Cet assassin, ce bourreau… Il est venu et il est reparti. Sans un mot. Sans une émotion. Mais avec des gestes qui ne trompent pas. Ce visage ! Impassible, sombre et puissant. Je m’en souviens encore mais je ne sais pas qui il est. C’est bien là le seul obstacle à ma vengeance…


J’en souffre encore rien que d’y penser. Je m’y vois encore. Un soir de pleine lune. Dans ma maison. Devant l’âtre de ma cheminée. Un cheval qui hennit. Le visage de ma mère inquiète. Mon père qui regarde par la fenêtre, horrifié. Ma mère qui nous prend mon frère et moi et qui nous cache sous une trappe de la maison. Le bruit horrible d’un cri puis d’un corps qui tombe. L’odeur de la mort et du sang. Mon frère horrifié qui s’enfuit en passant la trappe. Ma mère qui pousse un cri de peur et de désespoir en voyant son fils cadet. Un couteau qui frappe dans le dos en sifflant dans l’air. Le regard vide d’une mère dont la vie s’échappe. Un regard froid qui me fixe à travers la trappe. Un visage qui revient dans mes rêves les plus fous. Un meurtrier qui s’échappe lentement. Moi, contemplant le carnage, les pieds baignant dans le sang de mes parents. Moi… pleurant…


Voilà ce qui revient dans ma tête, inlassablement. Cela m’a marqué à vie et je ne pourrai jamais m’en défaire. Mais je garde espoir, pour mon frère. Peut être est il encore vivant mais il n’est pas mort. Pas tant que je le verrai comme tel ! Je voudrai le retrouver mais je ne peux pas… Je n’en aie pas la force. Je crois que j’ai peur de ce qui arrivera si je le retrouvai… Mais je le retrouverai j’en suis sûr ! D’ailleurs je pense arriver à le reconnaître. On se ressemble tellement !! Les cheveux noirs, les yeux noirs. Le visage de notre père, l’esprit vivace de notre mère, voilà ce que nous sommes. Je n’aurai aucun mal à le retrouver enfin je l’espères…


Ce que je suis devenu après ? Un sauvage. J’ai noyé ma torpeur dans les bras de Gaïa pour apaiser ma peine. Je ne vis que de la chasse, la pêche et autres activités naturelles… La forêt est mon refuge et ma mère adoptive. Je suis en osmose avec elle. Mais voilà que quelqu’un vient vers moi et vient perturber cette quiétude !! Je me sens menacé par cet être étrange qui chemine seul, armé. Il va regretter d’avoir déranger… Nautilus !


Dernière édition par le Sam 2 Fév 2008 - 14:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysaor
Marinas de perle
Marinas de perle
avatar

Nombre de messages : 1188
Age : 26
Date d'inscription : 21/10/2006

Feuille du marina
Ecaille: armure de cuir
Equipe: AbyssSlayers AbyssSlayers
XP:
8004/16000  (8004/16000)

MessageSujet: Re: BG de Nautilus   Mar 12 Juin 2007 - 16:11

Chrysaor voyageait depuis une semaine déjà. Il ne savait pas trop où il allait mais il y allait. Il avait quitté le Cap Sounion et s’était dirigé vers la montagne des Dieux peut être pour plus se rapprocher des maîtres de la Terre. Il voyageait seul, ne s’arrêtant que pour se reposer ou se nourrir. Ce voyage lui fut d’ailleurs réellement bénéfique car il put se ressourcer et penser aux récents événements qui s’étaient déroulés devant ses yeux. Bientôt, il réalisa qu’il arrivait à la lisière d’une forêt apparemment paisible et sans aucune menace.


Il y entra comme il l’avait fait de nombreuses fois auparavant dans les autres forêts qu’il avait rencontrées. Il y faisait bon, l’air était humide mais cela procurait une certaine fraîcheur compte tenu de la chaleur extérieur. Comme toujours, Chrysaor observa tout autour de lui pour voir si aucune menace n’allait à sa rencontre. Il n’y trouva que du gibier vaquant paisiblement à leurs occupations. A tous égards, la forêt semblait riche autant par sa faune que par sa flore. Chrysaor se détendit alors et se replongea dans ses pensées.


Dans sa tête, une alarme se déclencha. Il ressentait la présence de quelqu’un qui apparemment lui voulait du mal. Il ne put décerner où il se trouvait exactement mais il savait qu’il était proche. Chrysaor s’arrêta et regarda tout autour de lui. Tout en scrutant l’horizon, Chrysaor se préparait au combat. Il ajusta son armure de cuir et vérifia qu le poignard de route coulissait bien dans son étui. Etrangement Chrysaor ne voyait pas son ennemi mais il se dit qu’il pouvait très bien se cacher dans les buissons alentours tant la végétation était dense.


Tout à coup, la présence se révéla et se jeta sur lui… Par en haut ! Chrysaor plongea sur l’avant et entendit un corps atterrir à l’endroit où il se trouvait quelques instants auparavant. Il se releva avec souplesse et se mit en face de son agresseur qu’il observa avec attention. De toute évidence, l’homme semblait vivre dans la forêt depuis un bout de temps. Il devait avoir une vingtaine d’années comme lui, des habits dans un sale état, une barbe broussailleuse et de grands yeux noirs et profond. Chrysaor put y lire une incroyable tristesse. A cet instant, Chrysaor sentait qu’il n’était pas assez puissant pour pouvoir lui faire du mal. Pourtant étrangement, Chrysaor sentait une aura assez importante et rare chez un homme normal.


Chrysaor ne put cependant s’attarder sur la question car l’homme étrange se dirigeait contre lui le poing levé. Très calmement, Chrysaor saisit le poing de l’homme sans aucune difficulté et effectua une torsion de telle manière à coller le bras de l’homme contre son dos. Il se trouvait maintenant sans aucune possibilité de mouvement et l’homme se figea, terrorisé.


- Calmes toi je ne te veux aucun mal.

Son adversaire parut se détendre et Chrysaor relâcha sa prise. Presque instantanément, l’homme se retourna et essaya une nouvelle fois de toucher Chrysaor avec son poing au visage. Chrysaor esquiva avec adresse en se penchant vers la droite et concentra toute sa force dans sa contre attaque. Son cosmos se mêla à son poignet qui atteignit l’homme et le fit valser contre un arbre où il vint s’écraser.

* Non mais vraiment ! On essaye de les prévenir et ils ne veulent rien entendre ! *

Chrysaor soupira et dressa un camp à proximité du sauvage évanouit. Il attendit alors patiemment que l’homme se réveille en préparant son repas et le sien.
Revenir en haut Aller en bas
http://chrysaor.miniville.fr/
Nautilus
Officier marinas
Officier marinas
avatar

Nombre de messages : 684
Age : 24
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille du marina
Ecaille: Gardien des Océans
Equipe: Légion Myisis Légion Myisis
XP:
3694/8000  (3694/8000)

MessageSujet: Re: BG de Nautilus   Mar 12 Juin 2007 - 16:13

Cet individu avait quelque chose de surhumain, une puissance se dégageait autour de lui, pour mieux l’observer et me préparer a combattre, je montai en haut d’un arbre. Cet homme disposait de nombreuses armes et semblait percevoir ma présence : tout en étant à l’affût de quelque chose qui bouge, il était très attentif à son chemin et l’environnement qui l’entourait, ce qui prouvait une grande concentration.

Suspendu sur une branche, je me préparai à neutraliser cet étranger en lui sautant dessus. Je trouvais ça un peu périlleux compte tenu des armes et de l’armure de l’individu mais il fallait tenter le coup ! Je sautai en me laissant gagner de la vitesse pour percuter cet homme le plus fort possible. Celui-ci semblait affolé d’un coup tout en restant calme. Il leva la tête et m’aperçu. Comment est-ce possible ? Je n’ai fais aucun bruit ! Il se poussa sur le côté pour m’esquiver, ce qui marcha d’ailleurs. J’atterri sur le sol a pleine vitesse, en face de l’étranger.

Nous nous observions quelques secondes avant que je ne prenne la décision de l’attaquer au poing. J’avais pu remarquer de plus près ses armes très impressionnantes. Mais passons l’observation pour passer à l’attaque : mon poing rivé sur mon adversaire qui toujours aussi calme ne bougea pas jusqu’au moment où il pu saisir mon bras dans le but de m’immobiliser. Mon corps était immobilisé par cette masse de muscle, mais pas mon cerveau : il me dit de me calmer car il ne me voulait aucun mal, j’en profita pour me détendre et ce que je voulais qu’il fasse, il le fit, il me relâcha. Aussitôt, je tentai a nouveau de le toucher mais il m’arrêta net encore une fois ! Comment ? Aucun humain n’a d’aussi bons et rapides réflexes ! Soudain une question me turlupina : Est-ce un humain ?

Avant que je ne trouve la réponse à cette question, cette chose me mis un coup de poing d’une force et d’une intensité phénoménale ! Je me mis à voler, pourtant ce coup de poing ne me fis pas vraiment mal. Ce qui me fis mal e qui alla jusqu’à m’évanouir, c’était l’arbre que je percuta.

A mon réveil, je fis attention à ne pas montrer que je me réveillais, mais j’avais la vague impression qu’il le remarqua ; pendant mon petit somme, il avait eu le temps de monter un camp et de faire à manger, un peu de nourriture m’était destiné d’ailleurs. Cette chose me voulait-elle vraiment du mal ? Il fallait que je le sache pour savoir quoi faire. Mais au final, je choisi de montrer que j’étais réveillé. Il me dit de venir manger pour faire connaissance, nous avions tous les deux la même ration, peut-être était-il quand même humain ? J’avais envie de lui demander mais la crainte qui se faisait de plus en plus forte envers cette personne m’en empêcha.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysaor
Marinas de perle
Marinas de perle
avatar

Nombre de messages : 1188
Age : 26
Date d'inscription : 21/10/2006

Feuille du marina
Ecaille: armure de cuir
Equipe: AbyssSlayers AbyssSlayers
XP:
8004/16000  (8004/16000)

MessageSujet: Re: BG de Nautilus   Mar 12 Juin 2007 - 16:15

Chrysaor avait fini de préparer les rations des deux hommes. Puis, alors qu'il ravivait le feu avec des bouts de bois morts qu'il était allé chercher lorsque l'homme inconnu se réveillait petit à petit intensifia sans qu'il le sache son cosmos augmentait. Chrysaor en était sûr, il pourrait devenir un guerrier des dieux tout comme lui. Il restait maintenant à définir dans quel clan il se trouverait.


L'inconnu se releva doucement avec respects et crainte. Chrysaor lui fit signe d'approcher sans un mot mais avec un geste bref. L'homme obéit et s'assit par terre à une distance respectable de Chrysaor. Il lui tendit sa ration et l'inconnu s'y jeta avidement n'osant prononcé une parole. Une fois que les deux hommes eurent fini leurs repas, Chrysaor décida de rompre le silence qui s'était installé.



- N'aie pas peur de moi. Je ne vais pas te manger. Je ne suis qu'un voyageur qui passe dans une forêt mais toi qui es tu pour vivre dans une forêt dans de telles conditions?


Chrysaor regarda l'homme en piteux état de haut en bas attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
http://chrysaor.miniville.fr/
Pestilenz
Vieux Sage
Vieux Sage
avatar

Nombre de messages : 3731
Age : 39
Date d'inscription : 15/03/2006

Feuille du marina
Ecaille: Perle de Protée
Equipe: Seawarriors Seawarriors
XP:
175488/180000  (175488/180000)

MessageSujet: Re: BG de Nautilus   Mer 13 Juin 2007 - 7:47

[hrp] Et bien, en attendant que ce BG soit recopiée en intégralité, je mets mon petit intermède Very Happy

Donc, bienvenue à toi Nautilus. Comme je l'ai dit, je te souhaite la bienvenue sur notre forum Poséidonesque et j'espère que tu t'y plairas.

Vu que les accès t'ont maintenant été fournis, tu peux prendre par à la vie de forum à ta guise.

Quand tu te sentiras prêt à commencer le RP, tu devras commencer par l'Entrée du sanctuaire et l'épreuve de la grotte, qui se trouve ici => Entrée du Sanctuaire sous-marin ; le RP n'est pas obligatoire, mais il est recommandé (Note : Pestilenz et Killerchang sont les gardiens de cette Grotte, et l'un d'entre eux viendra t'y accueillir si tu commences cette vie RP)

Tu peux intégrer une des équipes de joueurs, élites parmi l'élite. Tu en as plusieurs à choix qui cherchent des joueurs motivés. Faire partie d'une Team te permettra de découvrir plus d'actions, de quêtes, et de t'investir encore plus pour ton clan ! Pour cela, tu vas dans : Les équipes de joueurs, présentations et candidatures. Les effectifs de chaque teams sont en général cité dans le dernier message posté.

Il te reste un gros travail de lecture à faire sur le forum pour en assimiler déjà la structure. Prend ton temps, et si tu as la moindre question, sur le forum, sur les combats, etc., outre les topics appropriés sur le forum, Kilelrchang et moi nous nous tenons à ta disposition pour t'aider au mieux ! Very Happy

[/hrp]

_________________
{Capitaine de Protée}
Pestilenz = Vendetta = Argos

Revenir en haut Aller en bas
Nautilus
Officier marinas
Officier marinas
avatar

Nombre de messages : 684
Age : 24
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille du marina
Ecaille: Gardien des Océans
Equipe: Légion Myisis Légion Myisis
XP:
3694/8000  (3694/8000)

MessageSujet: Re: BG de Nautilus   Mer 29 Aoû 2007 - 11:12

Cet homme finit par me dire qu'il ne me voulait pas de mal, je le cru, c'était peut-être une réaction stupide, mais bon, cet homme m'inspirait finalement confiance.
Lorsqu'il me demanda ce que je faisait dans cette forêt, je lui expliquai :

-Je suis un orphelin qui vit ici depuis tout jeune, ici, c'est mon domaine, je connais tout les chemins, tous les recoins, tous les habitants de cette forêt. Il fallait bien que je vive quelque part!

Timide comme j'étais avec cette masse de muscles, de puissance et de force en face de moi, je preferai me taire.


Dernière édition par le Mer 29 Aoû 2007 - 11:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysaor
Marinas de perle
Marinas de perle
avatar

Nombre de messages : 1188
Age : 26
Date d'inscription : 21/10/2006

Feuille du marina
Ecaille: armure de cuir
Equipe: AbyssSlayers AbyssSlayers
XP:
8004/16000  (8004/16000)

MessageSujet: Re: BG de Nautilus   Mer 29 Aoû 2007 - 11:13

-Je suis un orphelin qui vit ici depuis tout jeune, ici, c'est mon domaine, je connais tout les chemins, tous les recoins, tous les habitants de cette forêt. Il fallait bien que je vive quelque part!


Chrysaor écoutait avec attention l'homme qui se tenait en face de lui. Il y avait un petit quelques chose en lui que Chrysaor n'arrivait pas à distinguer clairement. Mais il n'y avait pas de doute, ce sauvage possèdait un plus grand cosmos qu'un homme normal et Chrysaor devait faire attention et être prudent.

* Un orphelin vivant dans une foret? Tiens donc... *

Chrysaor s'apprétait à parler mas quelque chose le retint. L'homme était distant et semblait être impressionné par Chrysaor. Il lui en disait le moins possible mais pourquoi?

- Bien cette réponse me suffira... Je m'appelle Chrysaor et je suis au service de sa majesté Poséi... de sa majesté Jason bien sûr qui règne sur le Cap Sounion. Je m'apprétais d'ailleurs à m'y rendre. Tu es libre de m'accompagner ou de rester dans cette forêt.

A ce moment Chrysaor se leva accompagné par le réflexe de l'homme qui se recula légèrement, effrayé par ce soudain mouvement. Ignorant le jeune homme complètement, Chrysaor éteignit le feu et s'empara de ses affaires. Enfin, il s'engagea sur le chemin opposé à celui qu'il avait pris pour entrer de la forêt. En son for intérieur, Chrysaor voulait que l'homme le suive auquel cas il devrait le tuer.

Il partit seul sur une centaine de mètre puis une voix l'arreta.


- Attends!

Chrysaor se retourna et eut un sourire invisible en voyant l'homme qui se précipitait à sa rencontre. Sans un mot ni sans un regard à son nouveau compagnon de route, Chrysaor se détourna et poursuivit sa route vers son point de départ, convaincu qu'il était chargé dune grande tâche.
Revenir en haut Aller en bas
http://chrysaor.miniville.fr/
Nautilus
Officier marinas
Officier marinas
avatar

Nombre de messages : 684
Age : 24
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille du marina
Ecaille: Gardien des Océans
Equipe: Légion Myisis Légion Myisis
XP:
3694/8000  (3694/8000)

MessageSujet: Re: BG de Nautilus   Mer 29 Aoû 2007 - 11:14

Après avoir expliqué à cet homme qui j’étais, il me dit qu’il s’en alla et c’est ce qu’il fit, et bien sûr quelques secondes plus tard, poussé par la curiosité, je le rejoignit et nous partîmes pour le Cap Sounion

Cela fait maintenant quelques jours que nous sommes partis, la route est longue, les arrêts sont brefs et peu nombreux et nous nous sommes parlés que quelques fois

Je ne put m’en empêcher…il fallait que je sache qui était cet homme, sinon je ne pourrais jamais être tranquille ! Un soir, alors que j’étais censé dormir et lui aussi d’ailleurs, je vis qu’il n’était pas à la place où il s’était endormi, c’était le moment idéal pour savoir qui était cet homme et qu’est-ce qu’il traficotait.


Je me plantai derrière un arbre et l’observai, quelle fut ma surprise lorsque je vis ce Chrysaor prié un dieu avec une statue de Poséidon dans la main. J’avais entendu parlé de ces guerriers surhumains au service des dieux grecs et je n’en avait pas entendu que du bien. C’était la goutte d’eau qui faisait déborder le vase…je pris peur et m’enfuis.


Dernière édition par le Mer 29 Aoû 2007 - 11:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysaor
Marinas de perle
Marinas de perle
avatar

Nombre de messages : 1188
Age : 26
Date d'inscription : 21/10/2006

Feuille du marina
Ecaille: armure de cuir
Equipe: AbyssSlayers AbyssSlayers
XP:
8004/16000  (8004/16000)

MessageSujet: Re: BG de Nautilus   Mer 29 Aoû 2007 - 11:15

Cela faisait pas mal de jours que les 2 guerriers étaient partis de la forêt. Ils étaient à présent plus très loin du Cap Sounion. Le voyage étaient long et dur mais Chrysaor avait l'habitude désormais. En revanche Nautilus semblait beaucoup souffrir de ce voyage mais ils ne pouvaient se permettre de ralentir. Les jours défilaient de meme que les paysages. Seulement ce jour ne fut pas comme les autres...

Comme à son habitude, Chrysaor s'éloignait en catimini afin de prier son Dieu comme il le faisait chaque jours de son existence. Sa statuette de bronze qu'il serrait dans sa main représentait son Dieu et était un moyen comme un autre pour lui parler. Cependant alors qu'il allait se coucher, Chrysaor vit la couche de Nautilus vide.

Une angoisse passa alors à travers lui. Nautilus devait l'avoir vu en train de prier et s'était enfui. Chrysaor savait pertinemment que Nautilus ressentait une certaine peur pour les guerriers mythologiques qui sillonnaient ce monde pourtant il se pourrait bien qu'il en devienne un...

Chrysaor se mit alors à le chercher. Il s'immobilisa et tendit l'oreille en fermant les yeux en essayant de repérer les bruits d'une fuite. Quasiment instantanément, Chrysaor repéra Nautilus et il fonca dans sa direction. Bien vite, Chrysaor rattrapa Nautilus qui courait comme un fou. Quand il fut asse proche de lui, Chrysaor donna vie à son cosmos et emprisonna Nautilus dans un large cercle de feu l'empêchant de fuir dans n'importe quelle direction.


- Bien je pense qu'il va falloir qu'on parle.... D'abord dis moi plus en détail ton histoire...

Chrysaor s'assit bientot suivit pas Nautilus. Leur discussion allait surement être très longue.
Revenir en haut Aller en bas
http://chrysaor.miniville.fr/
Nautilus
Officier marinas
Officier marinas
avatar

Nombre de messages : 684
Age : 24
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille du marina
Ecaille: Gardien des Océans
Equipe: Légion Myisis Légion Myisis
XP:
3694/8000  (3694/8000)

MessageSujet: Re: BG de Nautilus   Mer 29 Aoû 2007 - 11:20

Je courais le plus vite que je pouvais, je n'avais jamais couru aussi vite de ma vie et pourtant...cette chose ou ce guerrier comme certains les appelle me rattrapa! Je continuai à courir et par je ne sais quel tour ou quel sortilège m'emprisonna dans une prison de feu. Très vite je pris peur et chaud...
*Qu'est-ce que?...*
Il voulu m'interroger, première question : qui suis-je vraiment?
-Je..Je...je suis un orphelin je te l'ai déjà dit!
-Pourquoi es-tu orphelin?
-Tu fais bien de me poser la question, mes parents ont été tués devant moi, j'ai vu la scène et c'était quelqu'un comme toi qui les a tué, après les avoir tué il a prié son dieux!


Apres une hesitation ressemblant à une rapide reflexion, Chrysaor me demanda:
-A quoi ressemblait-il?
-Hum...je ne m'en rappelle pas très bien, j'étais gosse mais c'est quand même un moment marquant de ma vie et...je crois qu'il était vétu tout de violet avec une armure gravée d'une tête de mort. Il avait l'air aussi fort que toi.
*et aussi méchant que toi!*
Revenir en haut Aller en bas
Nautilus
Officier marinas
Officier marinas
avatar

Nombre de messages : 684
Age : 24
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille du marina
Ecaille: Gardien des Océans
Equipe: Légion Myisis Légion Myisis
XP:
3694/8000  (3694/8000)

MessageSujet: Re: BG de Nautilus   Mer 29 Aoû 2007 - 11:23

[HRP]Message à supprimer[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Chrysaor
Marinas de perle
Marinas de perle
avatar

Nombre de messages : 1188
Age : 26
Date d'inscription : 21/10/2006

Feuille du marina
Ecaille: armure de cuir
Equipe: AbyssSlayers AbyssSlayers
XP:
8004/16000  (8004/16000)

MessageSujet: Re: BG de Nautilus   Mer 29 Aoû 2007 - 11:26

-Hum...je ne m'en rappelle pas très bien, j'étais gosse mais c'est quand même un moment marquant de ma vie et...je crois qu'il était vétu tout de violet avec une armure gravée d'une tête de mort. Il avait l'air aussi fort que toi.

Chrysaor n'eut pas besoin de réfléchir cette fois ci. Il savait pertinamment de qui il s'agissait. Etrangement il fut rassuré et eut un ptit sourire.

- Alors tu te trompes. Ce guerrier là n'est pas du tout comme moi au contraire. Il faut que tu saches que nous autres guerriers mythologiques nous battons dans 4 camps différents. Poséidon pour les marinas comme moi, Zeus pour les anges, Athéna pour les chevaliers et Hadès pour les spectres.

Ton assassin est un spectre. C'est bien le clan le plus reculé et différent des autres mis à part certains rebelles qui sont des guerriers divins déchus... Enfin bref tout ca pour dire que les spectres sont bizarres et font le culte de la mort. Nous nous essayons d'étendre le pouvoir de Poséidon pour un monde meilleur en protégeant les populations.

D'ailleurs récemment nous avons protégé Le peuple du Cap Tenare contre une invasion des anges qui voulaient avoir cette terre. lls ne vont pas tarder à revenir je pense...

Toujours est il que je combat ce genre de guerriers qui se disent divins pour mieux massacrer la population. Chez Poséidon, nous t'aiderons à retrouver et à tuer ce spectre mais encore faut il que tu nous rejoigne...


Croyant que le moment était opportun, Chrysaor se leva, fit disparaitre le cercle de feu et revint vers le campement. Il se retourna une fois en route pour dire à Nautilus.

- Maintenant que tu sais tout tu veux partir? Ou tu me rejoins?

Laissant sa phrase en suspend, Chrysaor attendit patiemment la réponse de Nautilus.
Revenir en haut Aller en bas
http://chrysaor.miniville.fr/
Nautilus
Officier marinas
Officier marinas
avatar

Nombre de messages : 684
Age : 24
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille du marina
Ecaille: Gardien des Océans
Equipe: Légion Myisis Légion Myisis
XP:
3694/8000  (3694/8000)

MessageSujet: Re: BG de Nautilus   Mer 29 Aoû 2007 - 11:27

*Cela me parrait vrai..c'est vrai qu'ils ne se ressemblent en aucun point...en tout ca pour l'habillage...*

Alors que l'impatience de Chrysaor se faisait à sentir, et que sa tête commencait à tourner, je déclarais:
-Euh..et bien je te suis mais je n'ai pas dit OUI

Je me doutais que Chrysaor savait bien que je voulais bien devenir l'un des leurs. En effet, le fait de pouvoir retrouver l'assassin de mes parents et par conscéquent mon frère m'avait convaincu
Nous sommes donc repartis au campement puis nous sommes couché comme si de rien était..enfin..chez moi ce n'était pas comme si de rien était, dans ma tête je repensais à toute ma vie, à ma dernière semaine en compagnie de ce guerrier et de ce que je voulais vraiment faire plus tard. Et comme on dit, la nuit porte conseil!
Au petit matin, ma décision était prise et c'était une bonne nouvelle que je ne tardais pas à annoncer à Chrysaor, celui-ci m'acceuillit donc avec un très grand sourire quand je lui dis que je voulais faire partie de son clan. Puis nous repartîmes sur la route.

Evidemment, je ne pus m'empecher delui poser une tonne de questions :

-Peux-tu me dire quand on arrivera? Et d'ailleurs on va où?Chez ton dieu?Dis en moi plus sur ton dieu et ton clan!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysaor
Marinas de perle
Marinas de perle
avatar

Nombre de messages : 1188
Age : 26
Date d'inscription : 21/10/2006

Feuille du marina
Ecaille: armure de cuir
Equipe: AbyssSlayers AbyssSlayers
XP:
8004/16000  (8004/16000)

MessageSujet: Re: BG de Nautilus   Mer 29 Aoû 2007 - 11:29

Chrysaor était soulagé et heureux que Nautilus accepte de venir dans son clan. Jamais il n'avait recruté de marina auparavant et c'était assez extraordinaire même pour tout le clan. En tout cas il savait pertinemment où se rendre et ca n'enchanterait surement pas son compagnon de le savoir...

Alors qu'ils avaient repris la route, Nautilus avait délié sa langue par cette petite expérience nocturne et il ne cessait de jacasser. Chrysaor sourit franchement en repensant à son entrée en tant que marina. Il avait été tout comme lui...

-Peux-tu me dire quand on arrivera? Et d'ailleurs on va où?Chez ton dieu?Dis en moi plus sur ton dieu et ton clan!

- Du calme du calme! Je vais essayer de répondre à tes questions. Pour la première je dirai que si tu n'accélère pas le rythme, on risque de mettre plus de temps que prévu. Le Cap Sounion ne doit plus être bien loin à présent...

Il y a des choses que je ne peux pas encore te dire... Hmmm... Alors ce que je peux te dire c'est que nous possédons pour l'instant deux territoires: celui de Sounion et celui de Tenare comme je t'en ait parlé. On est chargé de défendre ces territoires contre l'assaut des autres. Euh... Attends au moins d'être marina et je pourrai tout te raconter.

Mais pas avant! Allez en route!


Chrysaor accéléra le pas suivi d'un petit "hé" de protestation. Pendant toute la suite du voyage, Chrysaor ne répondit pas aux protestations ou autres questions de son compagnon de route. Il se concentra juste à maintenir une bonne allure accentuant la fatigue de Nautilus.

Après quelques jours de route, ils arrivèrent enfin à proximité du Cap Sounion à un embranchement bien particulier entre une route bien entretenue et une autre plus que sauvage. Un panneau grossier en bois indiquait clairement qu'elle direction prendre pour se rendre au cap mais Chrysaor prit la route de gauche: celle sauvage. Etonné, Nautilus s'arreta, perdu.

- Mais c'est par là le Cap Sounion!

- En effet, sauf qu'on ne va pas vraiment au Cap Sounion mais à une sortes passage secret.

Chrysaor continua sans s'arrêter bientot suivi par Nautilus qui n'était non sans opposer une certaine résistance. Bien vite ils se retrouvèrent dans un endroit reculé de toute vie, prêt d'une gigantesque falaise s'enfoncant dans la mer. Chrysaor posa ses affaires du voyage et se retourna vers Nautilus qui le rejoignit au bord de la falaise. Le vent étouffant ses mots, Chrysaor dut presque crier pour se faire entendre.

- ES-TU PRÊT A DEVENIR MARINA? EN ES TU SÛR?
Revenir en haut Aller en bas
http://chrysaor.miniville.fr/
Nautilus
Officier marinas
Officier marinas
avatar

Nombre de messages : 684
Age : 24
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille du marina
Ecaille: Gardien des Océans
Equipe: Légion Myisis Légion Myisis
XP:
3694/8000  (3694/8000)

MessageSujet: Re: BG de Nautilus   Sam 2 Fév 2008 - 14:34

II.L'épreuve du sanctuaire

-ES-TU PRÊT A DEVENIR MARINA? EN ES-TU SÛR?
Me dis d'un sérieux incroyable Chrysaor.Je répondis fièrement, et haut et fort :
-OUI JE SUIS PRÊT A DEVENIR MARINA !!!
Et d'un simple geste, Chrysaor me poussa dans le vide, comme s'il le faisait tout le temps dans cette eau, par reflexe je pensais :
*ahhhhhhh, cet imbecile vient de me pousser dans la falaise!*
Mais il me parla pendant ma chute :
-N'essaye pas de lutter, Poseidon maîtrise l'eau mieux que toi, vas vers l'obstacle et rendez vous je l'espere à Sounion!
Moi qui n'avais pas eu le temps d'observer les lieux je pus les voir de très près...l'eau était très puissante et m'entrainait vers le fond, et il me fallut un certain temps avant de réaliser que j'étais dans un tourbillon! Après ce moment je ne me souviens plus de rien, je me suis évanoui sous la violence du choc. J'ai attérit dans une sorte de grotte, ne me demandez pas comment je n'ai moi même pas été capable de trouver une solution à cette enigme. En effet cette grotte que j'essayais d'observer le mieux possible (pas simple quand la seule lumière est de la mousse phosphorecente et que la grotte fait un peu plus de 500m de largeur!) étaient completemnt fermée : pas de sortie! Toujours est il que le froid de l'eau m'a réveillé et je ne suis pas sorti du cauchemar : toujours aucune sortie, après avoir fouillé partout je ne trouvais rien!!!Seul apparement cette cascade entourée de deux enormes statues de Poseidon incrustées dans la roche de la grotte, rien que ca!
Je m'approche donc de cette "chute d'eau" et je penche la tete pour y voir la sortie mais des litres d'eau glaciale se deversent sur moi et surpris je vole à une dixaine de metres sans compter ma tête qui en avait pris pour son compte niveau eau! Je revins en face et sans perdre de temps je commancai à escalader la cascade. Mais comme c'était prévisible je me rétamai face contre terre. J'avais enfin décidé d'utiliser la solution "je reflechis". Je me suis donc posé sur un rocher bordant la paroi de la grotte et me suis seché pour reprendre des forces.
Enfin le grand moment de révélation : grace a mon agilité legendaire acquise durant mes nombreuses années d'errance dans ma foret je me mis à la ré-escalder, mais malheureusement j'étais trop confiant, le courant s'averait encore une fois trop fort et je patinais!

*Je n'y arriverais pas*
Puis des souvenirs reaparurent dans ma tete...Je vis l'image de ce spectre tuer mes deux parents, et le gout dela revanche monta en moi. Le seul moyen d'y parvenir c'est de devenir marina alors j'y arriverais! Cette fois ci tous les atouts étaient de mon côté : mes capacités physiques, mon agilité et le moral! Jackpot! A ce moment là je montis de plusieurs metres en quelques secondes et ceci jusqu'à la sortie.
J'entrais dans une salle, completement épuisé, en face de moi, un lit, je m'y jetai, je ne sais pas combien de temps je dormis mais je sais que contrairement à ce qu'on pourrait penser cela ne dura pas très longtemps! J'étais trop pressé et stressé de tout connaître sur Poseidon et ses marinas.

*De la nourriture!*
Malgré l'appat de nourriture devant moi je décidais de faire une greve de la fin...m'avoir envoyé dans un tourbillon n'était pas très correct! Mais après quelques minutes je ne pus m'empecher de m'approcher des quelques morceaux de nourriture qui m'étaient offerts. Ce repas me reconforta et je pus méditer. Je compris rapidement que ceci était une épreuve pour devenir marina. J'esperais maintenant que je l'avais réussie...j'esperais aussi la venue de quelqu'un pour m'ouvrir cette porte frappée des insignes de Poseidon qui m'empechais de sortir! Malheureusement personne n'arriva...il fallut plusieurs jours avant que je puisse decouvrir Killerchang et Chrysaor ouvrir cette porte, un nouveau monde s'ouvrait à moi. Je compris par la suite que KillerChang n'avait pas ressentit mon arrivée, c'était un autre mystere à élucider

_________________



Nautilus
Amiral de la Conquête
Ex-Amiral de la Défense des Territoires Conquis
Membre de la Legion Myisis
Compagnon RP de Waltraute
Frère RP de Bian

Multicomptes IG
Isaak du Kraken des SeaWarriors
Bian, Vilis, Vindico, Pirraw, Ingenium, Sententia (supprimés)
Revenir en haut Aller en bas
Nautilus
Officier marinas
Officier marinas
avatar

Nombre de messages : 684
Age : 24
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille du marina
Ecaille: Gardien des Océans
Equipe: Légion Myisis Légion Myisis
XP:
3694/8000  (3694/8000)

MessageSujet: Re: BG de Nautilus   Sam 2 Fév 2008 - 14:35

III.Retrouvailles avec mon frère : Bian

Cette histoire est longue et il faut revenir jusqu'à mon enfance pour pouvoir tout comprendre. Comme je vous l'ai déjà dit, j'ai perdu ma familles a mes douze ans, j'ai intégré les marinas grâce à ma rencontre avec mon maître, Chrysaor. Ma volonté de retrouvailles avec mon frère m'a aidé à vaincre de grands ennemis et m'a guidé jusqu'ici.

Nous étions un beau jour d'automne, je me dirige vers le Nekyomanteion ; tout d'abord parce qu'on m'en avait donné l'ordre, je devais mesurer la tension là-bas, c'était la première fois que j'y allais et pas sans l'idée de retrouver l'assassin de ma famille. Ca y est m'y voilà, j'appercevais le fleuve Acheron. La vue de deux trois spectres, même de loin, me fit resurgir des souvenirs horribles : je voyais et revoyais le visage de ce monstre qui avait tué mon père puis ma mère, c'est ce jour que j'avais perdu mon frère. Je revis encore une fois le visage de ce meurtrier, quel torture! Ce n'est que quelques secondes plus tard que je realisai que je ne voyais pas un souvenir mais son visage réel, il était en face de moi, 10 mètres plus loin!


Sans même réfléchir je couru et lui sautai dessus, il avait l'air de posséder une grande expérience mais tous les souvenirs s'enchaînaient et je ne lui laissai pas le temps de reprendre son souffle. Une fois que ce spectre dont je ne connaissais même pas le nom fut assez faible pour se défendre je m'arrêtais et lui demandais :
-Te souviens tu de moi? Et toi qui es tu? Pourquoi as tu tué mes parents? Ou est mon frère???
Tant d'interrogations que je devais garder à l'intérieur de moi depuis 10 longues années ; elles venaient toutes de sortir, je n'avais u m'empêcher de toutes les poser et le spectre en profita :
-Oulah doucement ça va trop vite pour moi ! Une question à la fois ça suffira...
-REPONDS!!!!!!!!!!!!!!!Lui dis-je en le frappant une nouvelle fois.
-OK, OK c'est bon je vais répondre, je suis donc un spectre sans nom, je ne tiens pas à ce que tu retrouves mes amis!Ahah. J'ai tué es parents et j'en suis fier, ils le méritaient, et ton frère il me semble qu'il a fuit vers le sud de la Grêce, je l'avais détenu ici pas mal de temps mais il y a quelques jours il était trop fort pour moi et il est parti...
-Ou ça au sud?Dis moi ce qu'il t'a dit!
-Il m'a dit aller vers l'enfer pour s'y sacrifier, puisqu'il n'avait plus de famille donc plus d'existence!

D'un coup précis, je l'assommai, il tomba par terre, il ne méritait pas que je le tue, je partis a la recherche de mon frère!

*Partir je veux bien mais où???Aller en enfer, entrée des enfers ; TENARE!!!!Il doit être sur le point d'y arriver si cela fait quelques jours qu'il est parti*
Je partis donc en direction de Tenare. J'allais plus vite que je n'étais jamais allé, mais il me fallait traverser la Grèce entière. Serais-je arrivé avant la mort définitive du dernier petit morceau de famille qu'il me reste?

Je reussis à retrouver Bian au Cap Tenare, nos retrouvailles furent heureuses malgré les si mauvais souvenirs que nous gardions chacun au fond de nous. Nous discutâmes et j'appris tout ce qu'il avait enduré. C'est à ce moment que j'eu l'idée de le faire devenir marina. Et, après lui avoir tout expliqué, il decida de devenir un des grands serviteurs de Poséidon. Malheureusement il ne suffit pas d'un claquement de doigt et je dus l'amener, comme l'avait fait Chrysaor pour moi, à l'entrée du sanctuaire sous-marin.

Il reussit cette épreuve facilement même si un probleme survint : l'amiral de l'Acceuil et de la Formation KillerChang ne sentit pas Bian arriver comme cela avait été le cas pour moi. Il avait fallu que j'aille le prévenir en personne...Et j'ai promis à l'Amiral que je trouverais la raison de cette "invisibilité" contre son instinct pendant nos deux arrivées.

J'étais heureux, j'avais enfin retrouvé une portion de la famille que j'avais avant...

_________________



Nautilus
Amiral de la Conquête
Ex-Amiral de la Défense des Territoires Conquis
Membre de la Legion Myisis
Compagnon RP de Waltraute
Frère RP de Bian

Multicomptes IG
Isaak du Kraken des SeaWarriors
Bian, Vilis, Vindico, Pirraw, Ingenium, Sententia (supprimés)


Dernière édition par le Sam 2 Fév 2008 - 15:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nautilus
Officier marinas
Officier marinas
avatar

Nombre de messages : 684
Age : 24
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille du marina
Ecaille: Gardien des Océans
Equipe: Légion Myisis Légion Myisis
XP:
3694/8000  (3694/8000)

MessageSujet: Re: BG de Nautilus   Sam 2 Fév 2008 - 14:38

IV.Rencontre de Waltraute

Les oliviers qui longeaient la route étaient verts, fleuris...Le ciel était bleu...La rivière était composée d'une eau claire et transparente. Mais ce paysage grec finit par ne plus être. Les arbres présents étaient vides de toute trace de feuille ou fleur...Le ciel s'assombris...Et la rivière pris la couleur du sang. Je le retrouvais enfin : Le Cap Tenare!
L'entrée des enfers si durement acquise et si durement gardée par les soldats de Poséidon. Je rejoignais comme à mon habitude les lignes de défenses de Tenare où je commençais à très bien m'entendre avec les habitués. Je sympathisais aussi avec l'Amiral de la défense des Territoires Conquis, Rigelkrieg sans oublier que mon maître et meilleur ami, Chrysaor, était son vice amiral...bref je retrouvais mon lieu de travail avec tous mes collègues.

Quelques jours plus tôt j'étais encore à Sounion après avoir retrouvé mon cher frère, Bian. Je l'avais quitté précipitamment puisqu'on avait besoin de moi à Tenare...J'ai tout de même honte puisque lorsque l'aubergiste de l'auberge du port de Sounion m'invita à boire un coup je ne pus refuser. Je devis déjà une dette à cet homme alors je ne pouvais en effet me permettre de lui refuser une tournée! Bref, je partis un peu plus tard à bord d'un beau bâtiment qui m'engagea contre quelques tridos et un peu d'aide durant le voyage.

Le bateau pris malheureusement du retard pour manque de main d'oeuvre. J'avais beau proposer mes services au propriétaire, il préféra attendre d'autres guerriers...Je commençais sérieusement à m'inquiéter pour Tenare qui, sans moi, était encore en sous nombre par rapport à la norme, ce qui risquait de causer une attaque d'ennemis...

Avec chance, j'appris que nous allions partir à l'aube. Nous avions apparemment trouvé le dernier voyageur. Je ne tarderais donc pas à le rencontrer lui aussi. Ce fut chose faite quelques minutes avant le départ. Ma surprise fut au rendez-vous lorsque je m'aperçus que ce dernier voyageur était une femme. Celle-ci était très mignonne, cela faisait bien longtemps que je n'avais pas vu telle beauté, je crois même que je n'en avais jamais vu! Mais, elle avait étrangement l'air de me connaître. Je la dévisageais quelques instants mais rien à faire, je ne l'avais jamais vue!

Et pourtant...quelle beauté splendide...Elle cachait aussi son jeu, plus tôt j'avais été étonné que le vieux marchand et propriétaire du bateau ait choisi une femme pour nous aider ; mais cette demoiselle avait du l'impressionner. Elle eût le même effet sur moi lorsque j'appris qu'elle était prête à travailler jour et nuit...Tout cela devint douteux à mes yeux. Qui pouvait ce cacher derrière ce magnifique physique? Je la surveillerais de loin, on ne sait jamais!

Et j'avais raison! Elle me suivit partout sur le navire, si bien que j'eus l'idée d'aller dans une auberge à chaque escale. Et cette fois ci je ne fus pas étonné lorsqu'elle se montra pour me ramener sur le bateau une fois que je simulais un état d'ébriété. Je ne comprenais plus rien, elle me suivait comme une espionne mais tentait de me protéger...

Pour Tenare, je pouvais encore m'inquiéter...en effet à mi voyage le temps se gâta. Mais j'étais émerveillé : la furie de Poséidon se manifestait autour de moi : je ne pouvais qu'être heureux en tant que marina. Durant toute la tempête je fus le seul à être à l'aise dehors...si bien que le commandant dût se référer à moi pour regagner son orientation.

Nous étions très proches de Tenare, je pouvais ressentir l'air si spécifique de cet étrange endroit. Le beau temps revenu, Waltraute, la jolie demoiselle dont j'appris le nom grâce à un matelot, ressortit et je pus l'observer tout à mon aise. La nuit qui suivit le retour du beau temps, je me permis de la surveiller : si elle était une guerrière divine, elle devait bien prier son dieu à un moment ou un autre!

Je fus soulagé quand je vis qu'elle ne fit rien du tout. Mais ce moment de paix en moi fut de courte durée. Un bruit sourd de ferraille venant d'un bateau proche retentit. C'était certainement un bateau de vulgaires pirates. Il fallait espérer qu'ils ne soient pas trop nombreux...je n'avais pas envie de faire du sport! Je pris quand même des précautions. Tandis que Waltraute courra se réfugier à l'intérieur, je dis à tous les marins un à un d'éteindre leur torches ou lanternes puis je pris la barre. Je virais à bâbord. La nuit passé nous pourrons découvrir ce qu'était ce bruit.

Après m'avoir très discrètement remercié de ma rapide intervention, le commandant nous demanda d'aller nous coucher. Je ne pus m'endormir dans de telles circonstances...mon instinct m'en empêchait. Le lendemain matin, l'équipage ne tarda guère à se réveiller. Tous étaient très inquiets à part Waltraute qui semblait très confiante.

Je crois qu'à ce moment je fus le seul à apercevoir le vaisseau qui nous avait donc suivi, et c'était bel et bien un vaisseau pirate! Drapeau noir à tête de mort, aucun doute n'était possible. Je me mis alors dans un coin, je fis un dernier hommage à Poséidon puis je méditais. Enfin, je fixais l'ennemi sans dire un mot. Le monde était flou pour moi sauf ce navire ennemi que je regardais. Une concentration extrême accompagnait une montée de mon cosmos incontrôlée. J'apercevais enfin les pirates eux mêmes et ils étaient nombreux, très nombreux. Adieu repos, bonjour combat.

*Ca ne me fera pas de mal! Il faut bien que je m'entraîne si je veux être au point pour défendre Tenare!*

Mes pensées s'envolèrent à nouveau et la concentration devint de plus en plus forte jusqu'à ce qu'un événement vienne la perturber. Les premiers pirates tombèrent et je n'en fus pas le responsable. En effet, des flèches fusèrent avec un précision à peine croyable. L'origine de ces flèches m'auraient étonné une semaine plus tôt mais pas à ce moment : Waltraute avait tout d'une guerrière sauf peut-être le dieu. Pas à un seul moment elle nous montra un signe religieux!

Ses flèches s'arrêtèrent lorsque le bateau ennemi put commencer l'abordage...je la vis monter à la vigie. Sans doute voulait elle continuer à tirer ses flèches...Je me reconcentrais enfin sur le combat. J'évaluais les adversaires à une centaine d'hommes malgré les pertes dues à Waltraute.

Je tuais ces pirates un à un, cela m'amusait même si je devais aussi me préoccuper des marins et du commandant qui avaient bien du mal à combattre avec honneur. J'utilisais alors mon cosmos pour les tuer plus rapidement et ne prendre aucun risque. Puis je me mis près de la proue afin de tester une nouvelle technique. Je lançais à pleine puissance une boule de cosmos en direction l'eau. Que Poseidon me pardonne de profaner son bain!

L'effet fut immédiat Une vague d'eau projeta les ennemis encore plus loin que j'aurais espéré. Malheureusement l'effet obtenu fut l'inverse que celui voulu. Les vandales s'énervèrent et formèrent un cercle autour de moi. Le combat devenait alors plus dangereux mais je m'en sortais tout de même. Je remarquais tout de même que Waltraute avait tenté de m'aider en envoyant deux trois flèches pour disperser les pirates autour de moi.

Le nombre de pirates s'attaquant à moi réduit alors considérablement. J'en compris très vite la raison : les pirates s'attaquaient au mat du bateau. Waltraute avait du réellement les affaiblir pour qu'ils décident de s'attaquer prioritairement à elle. Le mat finit par tomber. Ce fut rapide avec la trentaine de pillards déchaînés sur ce mat!

Dans un cri de rage, j'envoyai toute ma puissance sur l'eau afin que celle-ci ralentisse la chute du mat et de Waltraute. Je réussis mon coup et me placais en dessous pour rattraper la belle. Une si grande beauté ne méritait pas d'avoir ne serait ce qu'un seul hématome. C'est à ce moment que je ressentis la masse d'un pirate sur ma tête.


*Et zut! L'amour aura ma peau!*

Je me réveillai aux cotés de Waltraute inerte. Était-elle morte ou simplement évanouie? Je décidai d'en avoir le coeur net avant de tenter tout combat. Je la secouai avec toutes les forces que j'avais pus reprendre jusqu'ici. Ce n'était sûrement pas une méthode particulièrement douce mis j'étais bien trop pressé! Elle se réveilla enfin et se releva, ce que je fis aussi. Seuls moi, Waltraute, le vieux marchand, deux mercenaires et un marin avaient survécus sans compter que j'étais avec Waltraute le moins amoché. Enfin, leur chef s'approcha et nous questionna sur la raison de notre voyage. Encore une fois pour ne prendre aucun risque je dis la vérité. Il ne me crut pas et demanda à lui amener Waltraute. Bien entendu je me mis devant la porte de la cage qui nous entourait pour leur empêcher de la toucher.

Il me fit alors comprendre pourquoi il ne me croyait pas. Selon ses dires, Waltraute serait une ange. Je fus pris d'un doute mais je savais que j'allais me sortir bientôt de ce pétrin. Je vérifierais alors après notre évasion les dires du chef brigand. Je couvrais alors Waltraute en lui donnant le statut de ma femme. Le vieux chef rabougris pour me provoquer profita de la situation et demanda à ce qu'on emmène Waltraute pour en profiter. Les hommes approchèrent sans crainte...normal ils n'étaient pas là durant le combat pour voir mes capacités au combat!

Mais un événement changea la donne : le bateau s'arrêta.


*Je le savais, il est là!*

Je dis alors aux prisonniers de s'échapper. Ils me suivirent tous. Puis les tentacules sortirent de l'eau et semèrent la panique qui nous sauva. Le Kraken était présent, je l'avais ressentis dès mon réveil. Et les quelques cosmos se situant sur le navire l'ont attiré. Encore un signe qui peut me dire que j'ai bien fait de choisir Poséidon. Je profitais alors de mes dons de nage offerts par Poséidon pour ramener avec moi Waltraute sur la côte.

Je fis alors mine de la détester pour savoir qui elle était réellement. Si c'était une ange, elle m'attaquerait aussitôt! J'arrivais enfin à mes fins et j'appris qu'elle était slave. Et là la colère factice fut remplacée par la vraie colère. Mais lorsqu'elle m'annonça qu'elle voulait devenir marinette j'éclatai de bonheur. nous prîmes alors la route pour Sounion durant laquelle je lui expliquait tout sur tout de la vie des marinas. J'en arrivais d'ailleurs parfois à parler de mes propres expériences. Il m'arrivait parfois de me rendre compte que j'étais trop bavard mais je ne pouvais m'en empêcher...

Lors d'une pause, elle s'assit à côté de moi alors que j'étais ENCORE en train de parler...C'est alors que se passa le plus beau moment de ma vie...


- J’aimerais savoir si… Si… Si tu éprouvais quelques sentiments à mon égard…
- Des sentiments ? Quelle sorte de sentiments… ?
- Et bien… Tu vois ?... Comment dire… ? est ce que par hasard… Tu m’aimes ?
- Hein ?!!

Je ne pus m'empêcher de rougir. Cette future marinette m'avait fait de l'effet dès que je l'avais rencontrée et il me semble bien qu'après avoir fait connaissance je l'aimais moi aussi. Elle ne put attendre ma réponse...


- Parce que moi… Je… Je… Je crois… Que je t’aime…

Elle ferma les yeux dans l'attente de ma réponse. Je lui pris alors le bras affectueusement pour lui répondre tendrement.

- Je pense que… Moi aussi…

S'en suit alors toutes les choses qu'un nouveau couple peut faire.....

Enfin nous arrivâmes dans l'Attique. Elle ne le savait pas encore mais je ne l'emmenais pas au sanctuaire. Après être arriver à la falaise qui était le point de départ de tout marina, je pus lui expliquer. Je la regardais plus sérieusement, même si cela fut difficile.


- Voilà ! C’est ici que tu vas devenir marina… Si tu as la volonté, rien ne t’empêchera de réussir cette épreuve. Si tu es prête, plonge dans le tourbillon et réussis l’épreuve. Je t’attendrai de l’autre côté. Bonne chance !


En me disant le même
«À tout à l’heure !! » que celui que m'avait dit mon frère Bian plus tôt au même endroit ; elle m'embrassa fougueusement, ce qui ne me laissa pas sans réaction je dois dire...Enfin, elle se dirigea vers la falaise et sauta.

Je couru aussitôt vers le sanctuaire, je voulais être présent à son arrivée!

_________________



Nautilus
Amiral de la Conquête
Ex-Amiral de la Défense des Territoires Conquis
Membre de la Legion Myisis
Compagnon RP de Waltraute
Frère RP de Bian

Multicomptes IG
Isaak du Kraken des SeaWarriors
Bian, Vilis, Vindico, Pirraw, Ingenium, Sententia (supprimés)


Dernière édition par le Sam 2 Fév 2008 - 15:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nautilus
Officier marinas
Officier marinas
avatar

Nombre de messages : 684
Age : 24
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille du marina
Ecaille: Gardien des Océans
Equipe: Légion Myisis Légion Myisis
XP:
3694/8000  (3694/8000)

MessageSujet: Re: BG de Nautilus   Sam 2 Fév 2008 - 14:39

V.Mes raisons de vivre

Sounion...et son sanctuaire...et ses marinas...et son culte incomparable pour Poséidon. Sounion c'est l'endroit où je médite, l'endroit où je prend conscience, l'endroit où je prend des résolutions...

Bian, puis Waltraute. Me voilà aimé, et voilà que j'aime...Mon frère et ma compagne, tous deux font partie de ma famille que sont les marinas. Les marinas, que j'ai pris du temps à connaître mais que j'apprécie beaucoup aujourd'hui... Me voilà devenu heureux!

Il fut un temps, où j'étais devenu marina mais où je ne connaissais personne. Un temps, où je ne prenais pas part à la vie des marinas. Un temps où j'abandonnais souvent les combats par manque de concentration ou de volonté. Un temps où je n'avais aucune raison de vivre.

Aujourd'hui au contraire, je vis ma vie à cent pour cent. Aujourd'hui je jure devant Poséidon d'aimer Bian, d'aimer Waltraute, d'aider mes amis, de partager avec mes amis. Je jure aussi de combattre toujours avec le meilleur de moi-même, de servir Poséidon dès qu'une occasion se présentera.

A partir de maintenant, Nautilus est vraiment un marina!

_________________



Nautilus
Amiral de la Conquête
Ex-Amiral de la Défense des Territoires Conquis
Membre de la Legion Myisis
Compagnon RP de Waltraute
Frère RP de Bian

Multicomptes IG
Isaak du Kraken des SeaWarriors
Bian, Vilis, Vindico, Pirraw, Ingenium, Sententia (supprimés)


Dernière édition par le Sam 2 Fév 2008 - 15:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nautilus
Officier marinas
Officier marinas
avatar

Nombre de messages : 684
Age : 24
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille du marina
Ecaille: Gardien des Océans
Equipe: Légion Myisis Légion Myisis
XP:
3694/8000  (3694/8000)

MessageSujet: Re: BG de Nautilus   Sam 2 Fév 2008 - 14:39

VI.Révélations


Le monde cache bien souvent des mystères, des légendes et mythes. On se dit toujours que ces histoires sont fausses jusqu'au jour où cela vous arrive à vous ! C'est exactement ce qui m'est arrivé. Un tas de mystères planait sur ma vie, mais je ne me doutais pas que j'allais être témoin ou même acteur de l'une de ces légendes et je ne l'aurais pas cru si on me l'avait dit avant. Je vais donc vous conter les nombreuses péripéties qui ont levé les multiples doutes qui planaient sur ma vie.

Un jour où je rentrais au Sanctuaire, je passai par un chemin que je n'avais jusqu'ici jamais emprunté. C'était en fait un chemin de campagne assez désertique. De l'herbe et quelques arbres autour de ce petit chemin caillouteux et, ce, à perte de vue. Jusqu'à un endroit, où sortait de la terre, une maison, seule au milieu de cette nature grandiose auquel s'étaient déjà ajoutés des rivières et des animaux sauvages. Cette maison de m'était pas inconnue...Quelques millièmes de secondes plus tard je savais enfin pourquoi elle m'avait un air familier : c'était elle, ma maison d'enfance ! C'était ici que j'avais vécu, ici que j'avais surtout vécu tant de bonnes choses...avec mon frère et mes parents. Parents...qui...avaient été tués dans cette même maison. C'est avec tous ces bons et mauvais souvenirs que je décidai d'entrer dans la maison où j'avais vécu plus tôt. L'apparence, encore magnifique de l'extérieur cachait la misère intérieure : sale, pleine de toiles d'araignées, et complètement en désordre. Une série de flash me percuta. Le premier où je me voyais en train de m'amuser avec mon frère dans ma chambre puis de pire en pire il fut suivi d'un deuxième où ma mère faisait la cuisine et entendait un bruit à l'extérieur de la maison. Suivis enfin, d'un dernier flash de moi et mon frère rentrant dans la cave cachée sous les consignes de nos parents. Mes yeux revinrent alors la vue réelle de cette maison maintenant sale. Je ne fus alors pas surpris de voir face à moi la porte de cette cave secrète où j'étais resté la dernière fois et où j'avais vu mourir mes parents, assassinés par un spectre...
Je décidai d'entrer dans ce lieu chargé de mauvais souvenirs. Tout était à la même place, tout. Je reconnaissait tous les objets qui m'avaient accompagné dans cette épreuve difficile de ma vie. Je vis alors un objet qui m'était inconnu : il était bien caché dans un recoin et la rapidité de l'événement a du m'empêcher de le voir. C'était une petite malle, très légère. Je l'ouvris, une feuille se situait sur la partie supérieure. On pouvait y lire les inscriptions suivantes :


Le parfum divin du Maître des Océans, le Dieu de l'Olympe Poséidon a imprégné cette relique. Le détenteur de cette dague se verra alors après une longue exposition au parfum conférer une loyauté exemplaire envers Poséidon. Celle-ci serait doublée en cas de possession permanente de la dague. Cette arme fut portée par l'un de nos ancêtres communs à tous et lors d'un combat de son armée aux côtés de l'armée de Poséidon, il eut l'occasion de passer par hasard très prêt de notre Dieu. L'effet fut immédiat pour la dague qui portera à toujours le parfum divin. Nous, jurons tous, générations après générations de protéger du mieux que nous pourrons la relique. Un jour, un membre de notre famille entrera lui même dans l'Armée de Poséidon. Il deviendra alors l'un des plus grands noms de cette armée.....

Je soulevai la feuille et la dague en question apparut à mes yeux. Cette légende ou désormais réalité coïncidait avec ma vie. Les passages obscures de ma vie s'illuminaient. Ce spectre n'avait donc pas tué mes parents sans raison mais juste pour voler la dague qui allait mettre un jour l'Armée de son dieu en danger. Il n'avait toujours pas d'excuse mais je comprenais enfin...autre passage que je ne comprenais pas : le passage dans la grotte du Sanctuaire où ni moi ni mon frère avions été visible pour Killerchang, Amiral de l'Accueil et de la Formation. La réponse à ce mystère était simple. Mon frère et moi avions été exposés pendant longtemps au parfum divin et étions donc comme camouflés dans le parfum divin qui emplissait le Sanctuaire et sa grotte. Tout s'expliquait et je repartais avec bien sûr cette dague sur moi.

_________________



Nautilus
Amiral de la Conquête
Ex-Amiral de la Défense des Territoires Conquis
Membre de la Legion Myisis
Compagnon RP de Waltraute
Frère RP de Bian

Multicomptes IG
Isaak du Kraken des SeaWarriors
Bian, Vilis, Vindico, Pirraw, Ingenium, Sententia (supprimés)


Dernière édition par Nautilus le Sam 19 Avr 2008 - 16:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nautilus
Officier marinas
Officier marinas
avatar

Nombre de messages : 684
Age : 24
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille du marina
Ecaille: Gardien des Océans
Equipe: Légion Myisis Légion Myisis
XP:
3694/8000  (3694/8000)

MessageSujet: Re: BG de Nautilus   Sam 2 Fév 2008 - 15:07

VII.A la Recherche du Parchemin

J'arrivai enfin à Sounion et décidai d'aller au Temple de Poséidon. Je fus surpris de voir que la Place d Temple état remplie de marinas. Devant ce regroupement se trouvait Shionshion et des Oracles, tous très sérieux. Shionshion pris alors la parole. Nous manquions et le savions depuis un petit moment d'eau sacrée pour la confection de nouvelles armures. Shionshion, très dévoué aux Marinas, avait pris l'initiative de chercher un endroit riche en eau sacrée. Pour cela il avait déjà réuni deux morceaux sur trois d'un parchemin qui nous indiquerait le lieu où nous trouverions la fameuse eau. Heureusement, il savait où se situait approximativement ce parchemin : sur une pente du Mont Olympe. Il demanda des volontaires pour l'accompagner dans une expédition pour retrouver ce parchemin pour pouvoir ensuite aller chercher l'eau sacrée : je fus l'un des volontaires, le deuxième pour être précis. Nous partîmes le lendemain même si certains furent en retard. Cette expédition était tout de même dangereuse car c'était un Lieu situé à proximité d'un territoire contrôlé par les Anges ; mais la première attaque ne vint pas d'eux, mais d'une poignée de mercenaires. Un d'eux s'attaqua à moi, j'allais pour la première fois pouvoir tester cette dague lors d'un combat. Je maîtrisais le combat parfaitement, ma puissance augmentait bien plus rapidement que celle de mon adversaire ; jusqu'au moment où un événement extérieur au combat vint me perturber. En effet, quelques mètres plus loin, Black Knight fut tué par un de ces mercenaires. C'était le premier marina que je voyais se faire tuer sous mes yeux. Le temps de reprendre mes esprit, il était trop tard : le mercenaire ne se posa aucune question et en profita pour m'assommer. Lorsque je me réveillai, j'étais à l'infirmerie de Sounion. J'appris plus tard que c'est Chrysaor qui m'avait ramené après que Hyoga7 m'ait protégé contre un très probable coup fatal du mercenaire. J'appris aussi que cette menace avait été connue par Shionshion, mais il avait une bonne raison. Les mercenaires lui avaient dit, en mentant malheureusement, détenir sa mère portée disparue. Je comprend tout à fait ce qu'il a fait puisque j'ai aussi vécu la perte de plusieurs êtres chers. De plus, l'histoire du parchemin n'était pas une grossière invention mais une mission parallèle à la sienne. Un indice décrypté par Osmosis lui permit de trouver ce troisième bout de parchemin. Malheureusement, après avoir rassemblé les trois morceaux, nous pûmes comprendre que le lieu du Lac d'eau sacrée était le Litochoro. Situé sur la côte en contrebas du Mont-Olympe, ce petit village était dominé par les Chevaliers et les Spectres, une guerre était inévitable désormais. Pendant ce temps, à l'infirmerie, après m'être renseigné sur ce qu'il état advenu de Black Knight, j'appris une terrible troisième nouvelle. Celui-ci avait été ressuscité du Royaume des Enfers par Hades : il était passé à l'ennemi. Quelqu'un l'avait aperçu au Cap Tenare. Malgré les ordres des médecins, je décidai de me rendre sur place pour donner une leçon à cet ancien marina qui était devenu à nos yeux un traître. Passer à l'ennemi pour pouvoir revivre était un acte d'une extrême trahison : il avait pactisé avec le diable !

Une fois arrivé à Tenare, je pus apercevoir Black Knight dès mon arrivée. Je e fis se retourner en l'appelant : ce n'est pas parce que c'était un traître que je devais l'attaquer comme un traître : par derrière... Je pris rapidement une grande puissance comme lors de mon dernier combat puis je lui donnais deux coups très puissants qui le firent tomber à terre, inconscient. J'étais heureux d'avoir enfin mis une leçon à ce traître. Je rentrai à Sounion pour prendre des nouvelles du Litochoro, et j'y trouvais une affiche. ne affiche indiquant une prime de 400 tridos pour celui qui vengera les marinas en vainquant Black Knight. Je ne me privai pas de la prime, naturellement, mais ce que j'avais fait je le devais à Chrysaor, celui qui m'avait tout appris, mon maître. Je décidai alors de lui donner la majeure partie de la prime : 350 tridos ; je gardai tout de même le reste au cas où...Au Litochoro, on avait besoin du maximum de marinas disponibles. Les chevaliers avaient refusé de s'allier avec nous et on combattait donc les Armées de deux Dieux en même temps. Je me rendis sur place où je tuai continuellement des spectres et spectresses. Je n'avais aucun mal à gagner me combats. Les arrivées de Waltraute et Bian dans ma vie et surtout chez les marinas ont renforcé mon courage et mon envie de vaincre tandis que la dague, je le sentais, augmentais de jour en jour ma loyauté envers Poséidon. Ceci jusqu'au moment où l'on me demanda à Sounion. Je ne savais pas pourquoi mais je devais me rendre d'urgence au Sanctuaire...

_________________



Nautilus
Amiral de la Conquête
Ex-Amiral de la Défense des Territoires Conquis
Membre de la Legion Myisis
Compagnon RP de Waltraute
Frère RP de Bian

Multicomptes IG
Isaak du Kraken des SeaWarriors
Bian, Vilis, Vindico, Pirraw, Ingenium, Sententia (supprimés)


Dernière édition par Nautilus le Sam 19 Avr 2008 - 16:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nautilus
Officier marinas
Officier marinas
avatar

Nombre de messages : 684
Age : 24
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille du marina
Ecaille: Gardien des Océans
Equipe: Légion Myisis Légion Myisis
XP:
3694/8000  (3694/8000)

MessageSujet: Re: BG de Nautilus   Sam 23 Fév 2008 - 19:43

VIII.Une Amirauté obtenue dans de mauvaises circonstances

Je revenais encore une fois au Sanctuaire et me dirigeais rapidement au Temple où les oracles m'avaient donné rendez-vous. ils étaient plusieurs : Argos, Tiresias et Earendril. D'autres grands marinas étaient présents : Osmosis, Annwan, Cid de Myzard, Sireno, Spartacus et Io de Scylla. Tous avions été choisis pour être Amiral ou Diplomate. Je devenais donc Amiral de la Défense des Territoires Conquis ; autrement dit, responsable des Territoires que les Marinas avaient conquis pour Poséidon. Je me rendis sur mon lieu principal de travail : le Cap Tenare. J'y préparai dès ma première journée des plans d'organisation pour la défense de chaque lieu que nous pourrions peut-être un jour avoir besoin de défendre après une conquête. Je promis aussi de donner mon salaire chaque Nouvelle Lune au defenseur de nos territoires conquis qui aura été le plus loyal. Enfin, je mis en place des niveaux d'alerte : vert pour les moments ou rien ne se passe, orange lorsqu'il y a une menace ou un doute ou même lorsque l'on est vulnérable et enfin rouge en cas de guerre. Je ne pensais pas avoir à utiliser ces niveaux d'alerte aussi rapidement. En effet, je déclarai le niveau d'alerte orange lorsque je vis des guerriers très puissants spectres s'approcher. Un jour, plus tard un marina que personne ne connaissait et qui était en première ligne se laissa soumettre par un de ces spectres. Deux spectres passèrent nos lignes : le niveau d'alerte rouge était déjà mis tandis que je me mis en première ligne pour leur empêcher de passer. Je prévenu par missive les oracles de la situation. Les marinas étaient malheureusement encore pris au Litochoro et c'était le but principal que nous avions. Ma mission était alors de retenir le maximum de temps ces spectres à Tenare mais tout le monde savait que ce territoire était déjà perdu d'avance. Les spectres prirent énormément de temps avant de gagner Tenare quand on voit les forces que nous avions comparées aux leurs. c'était une première mission à mon poste de réussi. Malheureusement, nous perdîmes la guerre du Litochoro aussi. J'avais la mauvaise impression que nous avions sacrifié Tenare pour rien. Alors qu'avec un peu de marinas supplémentaires nous aurions facilement tenu Tenare. Dommage...Nous avions de toute façon déjà préparé entre Amiraux nos plans pour une nouvelle guerre qui nous fera regagner notre honneur !

_________________



Nautilus
Amiral de la Conquête
Ex-Amiral de la Défense des Territoires Conquis
Membre de la Legion Myisis
Compagnon RP de Waltraute
Frère RP de Bian

Multicomptes IG
Isaak du Kraken des SeaWarriors
Bian, Vilis, Vindico, Pirraw, Ingenium, Sententia (supprimés)
Revenir en haut Aller en bas
Nautilus
Officier marinas
Officier marinas
avatar

Nombre de messages : 684
Age : 24
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille du marina
Ecaille: Gardien des Océans
Equipe: Légion Myisis Légion Myisis
XP:
3694/8000  (3694/8000)

MessageSujet: Re: BG de Nautilus   Sam 19 Avr 2008 - 16:52

IX. C'était juste un oubli...

Ma vie se résume à une suite de péripéties. Une vie qui malgré un départ loupé est devenue un vrai paradis. Et j'ai eu la chance de faire la lumière sur ce que j'appelle l'incident de mes parents, le seul problème qui me sois jamais arrivé. Enfin, je le croyais...

Au Sanctuaire, on se connaît presque tous. En tout cas, moi, je connais presque tous les marinas qui ne restent pas cachés chez eux. Souvent de vue, mais je les reconnais. Un jour, alors que je préparais mon futur mariage avec Waltraute, je reconnus encore une fois une personne. Je la saluai comme par réflexe. La personne à qui je m'adressais se nommait Isaak du Kraken, je l'avais déjà rencontré à son entrée au Sanctuaire. Il fut très honoré que je le salue, comme beaucoup d'autres marinas, il savait que j'étais Amiral des Territoires Conquis. d'un coup d'un seul, il s'inclina de façon à montrer son respect envers moi. Mais à ce moment il changea radicalement de conduite. Il devint rouge, ne parla plus et ne bougea plus. je mis quelques temps à comprendre qu'il fixait ma dague.

Avant même que je n'ai pu lui demander s'il connaissait cette dague il prit finalement la parole.

-Où as-tu eu cette dague?
-Pourquoi donc?Elle t'intéresse. Elle n'est pas à vendre, c'est une dague familiale et d'une grande importance pour moi.
-Ah oui...une dague familiale...

Après une réflexion qui laissa un blanc dans le dialogue, Isaak du Kraken se releva d'un bond et eu les yeux émerveillés devant moi. Il était comme fier et heureux à la fois. Je ne comprenais pas, mais de nouvelles questions étaient déjà prêtes dans son esprit, il me questionna d'abord sur mon nom...


-Ce surnom, Nautilus, il vient de ton prénom et de tes capacités à te déplacer dans l'eau?
-Tout à fait.

Ces yeux brillaient, il avait du mal à parler mais il réussit à me poser une dernière question

-Nathanaël ?

Cette fois ci c'était moi qui était choqué, je ne comprenais pas tout à fait comment il savait...

-C'est...c'est moi...comment connaissez vous mon nom?
-Mon Nathan!

Pendant que moi aussi je commençais à comprendre ce qu'il se passait il se jeta dans mes bras. J'arrivais à prononcer un mot :

-Père?
-Oui, fils, c'est bien moi.

Je n'arrivais pas à comprendre comment il pouvait être vivant devant moi, mais mon bonheur cacha cette partie au fond de moi qui voulait tout comprendre et laissa sa place à l'affection. Je serrais fort mon père dans mes bras, j'étais tellement heureux. Qu'avais-je fait pour mériter une vie si heureuse, tant remplie de joie et de tendresse?

Même dans l'eau la plus glacial, je n'avais pas ressenti autant de frissons. L'homme qui avec l'aide de ma mère m'avait permis de vivre, de connaître les gens à qui je tiens aujourd'hui.

C'est aussi l'homme avec qui j'ai passé les meilleurs moments de mon enfance. Mais, c'est surtout l'homme qui est censé être mort pour moi et mon frère et ce, devant mes yeux.

Il me fallait tout comprendre, je me retenais de l'assommer de questions. Mais après quelques minutes de retrouvailles, je ne pus m'en empêcher.

-Comment...comment es-tu là?

Il compris mes interrogations et s'empressa de me répondre le plus précisément possible.

Ce soir là, le soir où il mourût n'était pas son dernier soir. Seule ma mère fut tuée sous les coups du spectre mais devant la supériorité au combat de mon père il dut s'enfuir en emportant Bian. Malheureusement, cette soirée n'était pas terminée. Le spectre avait été envoyé par un obscur sorcier qui utilisait ses pouvoir pour supprimer les familles dont le bonheur est trop intense. Mon père n'ayant pas pu être tué, le sorcier décida de le faire oublier des mémoires. Il était un grand marina, plus aucun marina ne se souvient de ce héros de guerre. Il était un père de famille, on fit croire à ses enfants qu'il était mot en même temps que sa mère. Quant à lui, il ne se souvient plus de ses actes. Mais il se souviendra qu'un jour il avait été marina et père, une trace qui le fera sombrer dans la tristesse d'avoir perdu ce bonheur.

Heureusement, ensemble nous retrouverons tous ces souvenirs. Bientôt je me marierais et j'aurais la chance d'avoir mon père présent !

_________________



Nautilus
Amiral de la Conquête
Ex-Amiral de la Défense des Territoires Conquis
Membre de la Legion Myisis
Compagnon RP de Waltraute
Frère RP de Bian

Multicomptes IG
Isaak du Kraken des SeaWarriors
Bian, Vilis, Vindico, Pirraw, Ingenium, Sententia (supprimés)
Revenir en haut Aller en bas
Nautilus
Officier marinas
Officier marinas
avatar

Nombre de messages : 684
Age : 24
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille du marina
Ecaille: Gardien des Océans
Equipe: Légion Myisis Légion Myisis
XP:
3694/8000  (3694/8000)

MessageSujet: Re: BG de Nautilus   Sam 26 Juil 2008 - 13:56

X. Mariage

Voir Un mariage au sommet sur le forum

_________________



Nautilus
Amiral de la Conquête
Ex-Amiral de la Défense des Territoires Conquis
Membre de la Legion Myisis
Compagnon RP de Waltraute
Frère RP de Bian

Multicomptes IG
Isaak du Kraken des SeaWarriors
Bian, Vilis, Vindico, Pirraw, Ingenium, Sententia (supprimés)


Dernière édition par Nautilus le Jeu 14 Mai 2009 - 19:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nautilus
Officier marinas
Officier marinas
avatar

Nombre de messages : 684
Age : 24
Date d'inscription : 27/05/2007

Feuille du marina
Ecaille: Gardien des Océans
Equipe: Légion Myisis Légion Myisis
XP:
3694/8000  (3694/8000)

MessageSujet: Re: BG de Nautilus   Sam 26 Juil 2008 - 13:57

XI. Le bonheur n'est pas éternel

Voir De la vie à la mort... sur le forum

_________________



Nautilus
Amiral de la Conquête
Ex-Amiral de la Défense des Territoires Conquis
Membre de la Legion Myisis
Compagnon RP de Waltraute
Frère RP de Bian

Multicomptes IG
Isaak du Kraken des SeaWarriors
Bian, Vilis, Vindico, Pirraw, Ingenium, Sententia (supprimés)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BG de Nautilus   

Revenir en haut Aller en bas
 
BG de Nautilus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Jeu vidéo] Nemo’s secret - Le Nautilus
» Nautilus de Il était une fois... L'espace !
» Nautilus macromphalus - G.B. Sowerby II, 1849
» Nautilus
» une Nautilus , la 3710 1A

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GodWarriors - Le Sanctuaire Sous-Marin :: Forum RP :: [RP] Background du Clan et des Marinas-
Sauter vers: